English

Recherche clinique

Comment fonctionne la stimulation par électrothérapie crânienne avec le système Alpha-Stim® James Giordano, Ph. D. Université de Georgetown

On ne connaît pas complètement  le mécanisme exact par lequel la technologie Alpha-Stim® produit ses effets. Quoi qu’il en soit, selon des études menées et en cours, il ressort que les ondes de micro-courants d’Alpha Stim® activent les groupes de cellules nerveuses situés au niveau du tronc cérébral. Ces groupes de cellules nerveuses produisent la sérotonine et l’acétylcholine qui peuvent affecter l’activité chimique des cellules nerveuses. En fait, ces cellules sont placées de manière à contrôler l’activité des voies nerveuses qui montent vers le cerveau et descendent vers la moelle épinière. En modifiant l’activité électrique et chimique des cellules nerveuses dans le tronc cérébral, la technologie Alpha-Stim® semble amplifier cette activité dans certains systèmes neurologiques et la diminuer dans d’autres.

Cet “ajustement” neurologique est appelée modulation, et se produit soit à la suite, ou conjointement avec la production d’un certain type de modèle d’activité électrique dans le cerveau, connu comme un état alpha mesurable sur les enregistrements des ondes cérébrales (appelé électroencéphalogrammes, en abrégé EEG). Ces effets peuvent être produits après un traitement unique, et les traitements répétés ont montré qu’ils augmentaient la force relative et la durée de ces effets. Dans certains cas, les effets ont été stables et permanents, ce qui suggère que les changements électriques et chimiques suscités par la technologie Alpha-Stim® ont conduit à un ajustement durable permettant le retour à la fonction normale.

Electromedical Products International, Inc. se consacre à la poursuite des recherches sur les mécanismes et les effets par lesquels la technologie Alpha-Stim®  peut être bénéfique pour les patients souffrant de douleur et de troubles du sommeil.

La stimulation par électrothérapie crânienne (CES) d’Alpha-Stim®  CES met en contact les récepteurs sérotoninergiques 5-HT du noyau du raphé du tronc cérébral. Les 5-HT inhibent les projections sus-tentorielles des système cholinergique (Ach) et noradrénergique (NE) du tronc cérébral. Cela supprime l’activité thalamo-corticale, l’excitation, l’agitation, modifie le traitement sensoriel et induit le rythme alpha sur l’EEG. Les récepteurs 5-HT peuvent aussi agir pour moduler la sensation de douleur directement dans la corne dorsale de la moelle épinière, modifier la perception de la douleur, la cognition et l’émotivité dans le cerveau antérieur limbique.

Légende:

Flèches bleues : interactions inhibitrices

Flèches violettes : interactions excitatrices

X : voies/interactions supprimées

Abréviations:

ACh : acétylcholine ; LDT : noyau latérodorsal du tegmentum du tronc cérébral ; PPN : noyau pédonculopontin du tronc cérébral ; NE : norépinéphrine ; LC : locus ceruleus, 5-HT : sérotonine

 

Cliquez ici pour imprimer la version PDF

Articles scientifiques expliquant la science derrière Alpha-Stim

  1. Holubec JT. Cumulative response from Cranial Electrotherapy Stimulation (CES) for chronic pain. Practical Pain Management. 2009; 9(9):80-83.
  2. Tan G, Rintala D, Jensen MP, et al. Efficacy of Cranial Electrotherapy Stimulation for neuropathic pain following spinal cord injury: a multi-site randomized controlled trial with a secondary 6-month open-label phase. Journal of Spinal Cord Medicine. 2011; 34(3):285-296.
  3. Taylor AG, Anderson JG, Riedel SL, et al. Cranial Electrotherapy Stimulation improves symptoms and functional status in individuals with fibromyalgia. Pain Management Nursing. 2013 Dec; 14(4):327-335.
  4. Barclay TH, Barclay RD. A clinical Trial of cranial electrotherapy stimulation for anxiety and comorbid depression. Journal of Affective Disorders. 2014; 164:171-177. Presented at the American Psychological Association National Conference, Honolulu, July 2013.
  5. Lee S-H, Kim W-Y, Lee C-H, et al. Effects of cranial electrotherapy stimulation on preoperative anxiety, pain and endocrine response. Journal of International Medical Research. 2013; 41(6) 1788–1795.
  6. Lande, R. Gregory and Gragnani, Cynthia. Efficacy of cranial electric stimulation for the treatment of insomnia: A randomized pilot study. Complementary Therapies in Medicine. 2013; 21(1):8-13.
  7. Taylor AG, Anderson JG, Riedel S L., Lewis, et al. Cranial electrical stimulation improves symptoms and functional status in individuals with fibromyalgia. Pain Management Nursing. 2013; Dec;14(4):327-35.
  8. Bystritsky A, Kerwin  L, Feusner J. A pilot study of cranial electrotherapy stimulation for generalized anxiety disorder. Journal of Clinical Psychiatry. 2008; 69:412-417. Presented at the American Psychiatric Association meeting, San Francisco, 2009.
  9. Accessed online October 28, 2011 at www.WebMD.com/drugs. Pharmaceutical survey data.
  10. Alpha-Stim Military Service Member and Civilian Data. 2011. Conducted by Larry Price, PhD, Associate Dean of Research and Professor of Psychometrics and Statistics, Texas State University.